Auto-entrepreneur, les explications !

Vous êtes en recherche  d’emploi et vous avez une passion ou  un savoir faire dans un domaine. Avez vous pensez à créer votre propre activité ?

Cela fait 6 ans maintenant que ce statut existe et son succès ne se dément pas. En effet, actuellement une création d’entreprise sur deux est une auto-entreprise.

Conditions nécessaires :

  • Être âgé de 18 ans ou plus car le code du commerce met un frein à la possibilité pour un mineur de créer son entreprise. Seul les mineurs émancipés peuvent exercer certaines activités. Cependant certaines activités libérales peuvent être pratiquées par un mineur dans les cadre de l’auto-entreprise.
  • Dans la plupart des cas, il est possible de créer son AE, cette possibilité est offerte aux demandeurs d’emploi, aux salariés, aux retraités, etc…. Toutefois les personnes exerçant certaines fonctions en sont exclues ou voient certaines activités leur être interdites, (militaires, gendarmes, policiers, officiers ministériels….). Cependant il est possible que certaines de ces exclusions soient bientôt modifiées.

auto entreprise

Quelles sont les principales différences entre le statut d’auto-entrepreneur et celui de l’entreprise individuelle ?

C’est une question très fréquemment posées par les internautes, mais une précision s’impose : L’auto entreprises est une entreprise individuelle à part entière ! C’est le régime fiscal qui est différent. Dans les lignes qui suivent, nous parlerons donc d’entreprise individuelle classique.

entrepriseAvantages de l’AE par rapport à l’EI :

  • La création est soumise à diverses inscriptions et démarches, mais celles de l’AE sont moins contraignantes.
  • Les charges sociales sont proportionnelles au chiffre d’affaire. Donc si le CA est nul, les charges seront nulles aussi.
  • La comptabilité est beaucoup plus simple.(Un livre des recettes et un livre des achats).
  • L’auto-entreprise n’est pas assujettie à la TVA, elle ne la perçoit pas, et ne la reverse pas non plus. En vertu de l’article 293 B du CGI (code général des impôts).
  • La cotisation foncière des entreprises n’est dues qu’à partir de la 2ème année d’activité.
  • Les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier de l’accre (exonération des charges sociales sur un an ou plus selon les cas).
  • De même les titulaires du RSA peuvent être aidés par différentes mesures spécifiques.

homme costumeInconvénients de l’AE par rapport à l’EI :

  • Le chiffre d’affaire est plafonné, il est actuellement de 82 000 euros pour les entreprises de vente de marchandises et de 32 900  euros pour les activités de prestations de services ou du domaine libéral. Si le CA dépasse le plafond l’auto-entrepreneur devra basculer en entreprise individuelle classique. (cependant il est possible de dépasser de 10 % maximum, à condition de revenir sous le seuil l’année suivante).
  • Nous l’avons vu plus haut : Les charges sociales sont calculées sur le chiffres d’affaire sans déduction des charges de fonctionnement diverses.

Laisser un commentaire

Nom
Adresse de contact
Site web