Vacances et demandeurs d’emploi

Ce n’est pas parce l’on est demandeur d’emploi, inscrit à Pôle Emploi que l’on ne peut pas prendre de vacances. Il est tout à fait légitime pour un chômeur de bénéficier de vacances comme tout un chacun.

De même qu’un salarié, un demandeur d’emploi bénéficie de jours de congés qu’il peut prendre tout en percevant ses allocations chômage (ARE). Le demandeur d’emploi peut prétendre à 35 jours de congés par an.

Certains se demandent peut être pourquoi des personnes qui ne travaillent pas doivent signaler leur absence. La réponse est simple : Si vous êtes convoqué à un entretien par votre conseiller et que vous ne vous présentez pas, vous risquez la radiation et si vous êtes sur une plage à 800 kms, vous ne pourrez pas vous présenter !

La règle est simple : Tout demandeur d’emploi s’absentant plus de 7 jours doit le signaler à son conseiller.

illustration des vacances à la montagne

illustration des vacances à la montagne

Comment déclarer son absence pour congés ?

Rien de plus simple, vous avez deux possibilités :

  1. En contactant pôle emploi par téléphone sur le 3949 aux heures ouvrables.
  2. En vous rendant sur votre espace personnel sur le site officiel Pôle Emploi, et en laissant un message pour votre conseiller.

Conseil : Nous pensons qu’il est plus judicieux de déclarer votre absence par internet car ainsi, vous avez une « trace » de votre démarche. (Pour partir tranquille : Imprimez votre message).

Vous pouvez tout à fait fractionner vos congés en plusieurs périodes. Mais tenez une « comptabilité » stricte de vos congés car si vous dépassez les 35 jours autorisés, la « sanction » est immédiate : Le versement de l’ARE sera suspendu. Certes, pôle emploi procède lui aussi au décompte de vos jours de congés et vous alertera si vous dépassez votre « quota » de jours. Mais il vaut mieux prévenir que guérir !

CONSEILS :

  • Elle est peu connue, mais une aide appelée « Aide pour congés non payés » existe : Si vous avez retrouvé un emploi après une période de chômage et que votre entreprise ferme alors que vous n’avez pas cumulé suffisamment de jours de congés annuels. Vous pouvez alors vous adresser à votre « ex-conseiller » Pôle Emploi. Une aide pourra vous être verse en fonction du nombre de jours de « congés non-payés » que vous êtes contraint de prendre.
  • Sachez aussi que si vous êtes allocataire, vous pouvez peut être bénéficier (en fonction de votre quotient familial) d’une aide de la CAF : l’aide aux vacances VACAF.
  • Vous pouvez aussi éventuellement bénéficier des séjours vacaf (camping; locations; etc…)
  • Renseignez vous sur le site officiel de la CAF : www.caf.fr

Laisser un commentaire

Nom
Adresse de contact
Site web